OM : La douche froide, McCourt stoppe Longoria avant le mercato

OM : La douche froide, McCourt stoppe Longoria avant le mercato

Bien parti pour disputer la Ligue des Champions la saison prochaine, l’Olympique de Marseille peut envisager un mercato ambitieux. Mais le club phocéen devra générer ses propres moyens, le propriétaire Frank McCourt n’étant pas disposé à remettre la main à la poche.

Tout le monde connaît les envies de Jorge Sampaoli. A de nombreuses reprises cette saison, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille a insisté sur la nécessité de renforcer son effectif. L’Argentin a en effet réclamé plus de joueurs expérimentés et habitués à pratiquer un jeu de possession. Après un mercato très animé l’été dernier, le président Pablo Longoria devra donc repartir en quête de renforts.

Mais malgré la perspective de qualification pour la Ligue des Champions, le journaliste Florent Germain affirme que le propriétaire Frank McCourt limitera les possibilités de la direction sportive. « Si la saison de l’OM va inciter Frank McCourt à investir ? Ce n'est pas sûr. Ça ne sera pas la fête cet été, me disait un dirigeant de l'OM il y a quelques jours, a relayé le correspondant de RMC. Déjà, le club est concentré sur l'objectif Ligue des Champions, donc on ne veut pas trop en parler. »

« Dans les grandes lignes de la position de Frank McCourt, il estime qu'il a beaucoup investi depuis qu'il a racheté le club en 2016, qu'il a tenu ses promesses faites au début de l'aventure, a ajouté le journaliste. C'est vrai qu'il a beaucoup injecté, il avait annoncé 200 M€, mais en réalité il a investi deux fois plus. Il a comblé le déficit à chaque fin de saison, parce que de mauvais choix ont été faits et Pablo Longoria se traîne quelques contrats dont il faut se délester. Frank McCourt estime qu'un club doit générer assez de revenus pour être à l'équilibre sans toujours passer par le chèque du propriétaire en fin de saison. »

Trois ou quatre recrues cet été

« C'est ce qu'on avait dit l'été dernier et il y a eu un investissement, mais c'était très particulier. Il y a eu des incidents à la Commanderie, il y a eu une prise de conscience de Frank McCourt, les nominations de Pablo Longoria et de Jorge Sampaoli, donc la nécessité de relancer un peu la machine. Mais il y a toujours ce devoir selon lui d'être à l'équilibre. Donc il faudra recruter malin, cibler des postes très précis, trois ou quatre pas plus, vendre un petit peu si possible. En gros, il faudra être actif sans faire de folies », a résumé Florent Germain.