OM : Kamara et Longoria, tension maximale ?

OM : Kamara et Longoria, tension maximale ?

Icon Sport

Boubacar Kamara était en conférence de presse ce mardi à la veille du déplacement de l’OM sur la pelouse de Nantes.

Le milieu défensif de l’Olympique de Marseille était attendu devant les médias il y a trois jours, soit avant le match contre Troyes. Mais à la surprise générale, et alors qu’il sortait d’un match médiocre à Galatasaray en Ligue Europa, Boubacar Kamara avait finalement refusé de se présenter devant la presse. « Je n'ai pas séché la conférence de presse vendredi, j'avais prévenu le club en amont. Je n'ai jamais fui la presse. Ce n'est pas par rapport au match de Galatasaray. C'était personnel » a d’abord assuré Boubacar Kamara ce mardi. Le milieu défensif de l’OM a ensuite été questionné sur son avenir alors que son contrat avec son club formateur expire à la fin de la saison.

« C'est mon représentant qui gère tout ça, les offres sont confidentielles. Ce n'est pas à moi de m'exprimer. Moi je me concentre sur le terrain. Je suis toujours en réflexion. Moi ce dont j'ai envie surtout, c'est de continuer à travailler, à progresser et gagner des trophées. Quand j'aurai pris ma décision, je serai le premier à venir. Est-ce que l'OM peut continuer à me faire progresser ? Oui. Je suis jeune » a lancé Boubacar Kamara, qui est par ailleurs revenu sur les derniers instants du mercato estival. Et l’on sent une pointe d’amertume chez le milieu défensif marseillais, que Pablo Longoria a tenté de refourguer à Newcastle dans la dernière ligne droite du mercato au mois d’août. « J'ai juste eu l'impression de ne pas avoir eu le choix. Mais j'ai vite tourné la page. Ce n'est pas arrivé qu'à moi dans l'effectif. C'est passé maintenant » a expliqué Boubacar Kamara. La tension est donc bien palpable à l’OM et ce n’est pas vraiment bon signe pour la prolongation de l’international espoirs français.