OM : Gerson n'est pas encore un flop, Pierre Ménès l'épargne

OM : Gerson n'est pas encore un flop, Pierre Ménès l'épargne

Icon Sport

Recruté pour près de 25 millions d’euros bonus compris lors du mercato estival, Gerson ne fait pas encore l’unanimité à l’OM.

Longtemps maintenu dans le onze de départ de Marseille par son entraîneur Jorge Sampaoli en dépit de performances décevantes, Gerson est désormais un remplaçant. A son poste de milieu de terrain, Boubacar Kamara, Mattéo Guendouzi et Valentin Rongier se sont imposés comme des titulaires quasiment indiscutables. Néanmoins, l’international brésilien a livré un bon match sur la pelouse de Troyes à l’occasion du match à rejouer de la 3e journée de Ligue 1 contre Nice mercredi soir. Profitant du turn-over opéré par Jorge Sampaoli, Gerson était titulaire et a fait bonne impression, délivrant notamment une passe décisive sur le but de l’égalisation inscrit par Dimitri Payet.

Pierre Ménès n'enterre pas Gerson

Un match encourageant pour Gerson selon Pierre Ménès, qui refuse de faire du Brésilien un flop définitif du mercato de Pablo Longoria. « Gerson, qui n’est pourtant pas dans une période faste loin de là, a livré une copie très intéressante. Ponctuellement, faire match nul contre Paris puis contre Nice sont des résultats satisfaisants pour l’OM. Mais cela fait quand même un moment, maintenant, que les Marseillais n’ont plus gagné » a lancé Pierre Ménès, également bluffé par une autre recrue de l’Olympique de Marseille. Et pour le coup, celle-ci ne souffre d’aucune contestation puisque l’ancien consultant de Canal + a dressé les louanges du patron de la défense olympienne, William Saliba. « Il y a quand même eu des satisfactions individuelles dans ce match contre Nice. Par exemple Saliba qui prend match après match une dimension impressionnante » a salué Pierre Ménès, impressionné par le niveau et la maturité du défenseur central formé à Saint-Etienne, et qui a encore brillé face à Amine Gouiri et aux attaquants de l’OGC Nice mercredi soir.