OM : Gerson bloqué par Longoria, Flamengo s'énerve

OM : Gerson bloqué par Longoria, Flamengo s'énerve

Icon Sport

Peu utilisé par Igor Tudor depuis le début de la saison, Gerson veut déjà quitter l'OM. Et son ancien club, Flamengo, souhaite le récupérer. 

Gerson avait réalisé la saison dernière des performances pleines de promesses. Sous l'ère Jorge Sampaoli, le Brésilien apparaissait libéré et en confiance. Mais l'arrivée d'Igor Tudor a tout changé. Moins utilisé ou mal utilisé, Gerson a eu du mal à cacher son spleen sur le terrain. Conscients de la situation, les dirigeants marseillais sont ouverts à son départ et ce, dès cet hiver. L'OM négocie en ce moment avec Flamengo pour un retour de l'international brésilien. Mais Pablo Longoria ne veut faire aucun cadeau et souhaite que le club brésilien s'aligne sur la somme demandée. Selon certaines sources, l'OM veut plus de 10 millions d'euros pour lâcher Gerson. 

Gerson, l'OM sera impitoyable 

Malgré sa volonté de récupérer le milieu de terrain, Flamengo tombe sur un os. Au micro d'ESPN, le président du club brésilien, Rodolfo Landim, a notamment indiqué au sujet des négociations pour Gerson : « Gerson nous intéresse, je ne doute pas que, du côté du joueur, les choses iraient très vite, mais le problème est qu'il y a une tierce partie qui, jusqu'à présent, rend cette arrivée non pas impossible, mais très, très difficile ». Pablo Longoria souhaite que le dossier soit réglé au plus tard le 30 novembre, date de reprise de l'entraînement du groupe marseillais. Le président espagnol de l'OM ne veut rien lâcher sur ce dossier, comme le rapporte La Provence« Pour le moment, il n'y a pas d'accord entre les clubs. C'est la vérité du dossier. Le joueur a été autorisé par l'OM à rentrer au Brésil. L'analyse de la situation est importante : on ne joue pas à la Playstation, ici, ce n'est pas Fifa... ». Voilà qui est clair. L'OM a besoin d'argent et ne semble pas disposé à s'asseoir sur certains millions. A Marseille, on se prépare à vivre un mercato d'hiver bouillant sur le marché des transferts.