OM : Eyraud, même son chat n'en peut plus

OM : Eyraud, même son chat n'en peut plus

Jacques-Henri Eyraud peut compter ses soutiens sur le doigt d'une main à Marseille. Et ce n’est pas celui qui a été l'avocat de Deschamps, Zidane, Blanc ou Ribéry qui viendra l'aider.

Défenseur d’Henri Bedimo dans l’affaire qui oppose le joueur à l’Olympique de Marseille, affaire qui va désormais passer devant une Cour d’appel, Maître Carlo Alberto Brusa a eu dans sa clientèle Didier Deschamps, au moment de son départ de l’OM, mais aussi Zinedine Zidane, Jean-Pierre Bernès ou bien encore Franck Ribéry, dans l’affaire Zahia. Et si ces derniers temps il a surtout fait parler de lui pour ses propos anti-vaccins, l’avocat de Bedimo connaît très bien le club phocéen et ses arcanes. Alors, quand dans La Provence on l’interroge sur les événements de ces derniers mois à l’Olympique de Marseille, celui que l’on surnomme CAB ne fait pas dans la dentelle. Pour l’expérimenté avocat, il a 26 ans de métier, Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud sont totalement à la dérive aux commandes de l’OM et tout cela tourne mal.

Eyraud, McCourt, c'est quasiment fini à l'OM

L’actuel président de l’équipe marseillaise se prend même une charge musclée de la part de Maître Brusa, qui y va de bon coeur lorsqu'il s'agit de parler de Jacques-Henri Eyraud. « La poursuite d’une exploitation de l’OM par McCourt et Eyraud est quasiment finie. Eux ne le pensent pas, car l’égocentrisme d’Eyraud, qui se considère comme un génie en tout, l’en empêche. Aujourd’hui, je ne sais pas si même son chat a envie de recevoir un câlin de sa part. Ce qui se passe à l’OM ne m’étonne pas. Je trouve qu’il y a une forme de masochisme dans la manière de gérer cette équipe (…) La dégradation a commencé dès l’arrivée d’Eyraud à la Commanderie. Il vient d’un monde qui n’a aucun lien avec le monde du football », balance, dans le quotidien régional, Maître Carlo Alberto Brusa, qui visiblement ne sera jamais l’avocat de Jacques-Henri Eyraud.