OM : Eyraud détesté à Marseille, Boudjellal prend son pied

OM : Eyraud détesté à Marseille, Boudjellal prend son pied

Photo Icon Sport

Associé au projet de rachat de Mohamed Ajroudi, Mourad Boudjellal ne désespère pas de devenir un jour le président de l’OM.

Dans une interview accordée mardi à RMC, l’ancien patron du Rugby Club Toulon a clairement fait savoir qu’il était toujours intéressé par le poste, actuellement occupé par Jacques-Henri Eyraud. Toujours très bavard, la « Grande Gueule » de la radio a également fait savoir qu’il rêvait d’attirer un certain Zinedine Zidane la cité phocéenne. « Si demain j’étais président de l’OM, il y a un mec, je dormirais devant chez lui jusqu’à ce qu’il en ait marre, c’est Zidane. Soit il me met des coups de pied, il me dégage, soit à force de me voir il va dire oui » indiquait notamment Mourad Boudjellal.

Ce mercredi, Mourad Boudjellal a mis une deuxième lame, cette fois-ci dans la presse écrite. Dans les colonnes de Nice-Matin, l’homme d’affaires de 60 ans a mis un gros tacle, sans le citer, à Jacques-Henri Eyraud. Ce dernier, présent au Vélodrome ces derniers jours face à Nantes puis l’Olympiakos, appréciera. « Être vice-champion de France, jouer la Champions League et être détesté, c’est quand même balèze ! » a notamment indiqué Mourad Boujdellal, qui avait déjà très durement tapé sur Jacques-Henri Eyraud plus tôt dans l’année. Le 29 juin dernier, l’ex-président de Toulon lançait notamment cet énorme pic à l’encontre du président de l’OM. « Sans manquer de respect au président Eyraud, si mes investisseurs devaient racheter l’OM, le chèque ne sera pas à l’ordre d’Eyraud, Est-ce que la déclaration de Monsieur Eyraud samedi était signée par Monsieur McCourt ? ». Aucun doute, les deux hommes ne partiront pas ensemble en vacances cet hiver. Et la petite guerre risque de continuer, tant que Frank McCourt s’obstine à ne pas vendre.