OM : En conflit avec Niang, Rongier est prêt à en découdre

OM : En conflit avec Niang, Rongier est prêt à en découdre

Photo Icon Sport

L’affiche de la 20e journée de Ligue 1 entre le Stade Rennais et l’Olympique de Marseille permettra à M’Baye Niang et Valentin Rongier de s’expliquer sur le terrain.

Le passé nantais de Valentin Rongier le suivra jusqu’au Roazhon Park ce vendredi soir. Et pour cause, le milieu de l’Olympique de Marseille ne se gênait pas pour chambrer le rival rennais lorsqu’il évoluait du côté de la Beaujoire. L’ancien Canari avait par exemple publié une photo de chèvres avec le message « Coucou les Rennais » sur les réseaux sociaux à l’été 2017. De quoi piquer M’Baye Niang qui, après le succès breton face à Nantes (2-1) en Coupe de la Ligue la saison dernière, avait filmé le bus nantais avec quelques mots adressés au futur Marseillais : « Rongier ! Rongier ! Bon retour Rongier, mon petit poussin ! »

Quelques mois plus tard, l’attaquant français en remettait une couche suite au sacre de son équipe en Coupe de France. « Rongier, je t'avais oublié. Je ne voulais pas t'accorder d'importance mais il m'est revenu aux oreilles qu'en cas de défaite tu allais m'allumer. Peut-être que c'est trop tard pour toi, ç'a été aux tirs au but, mais au final, on l'a emporté. Gros bisous, mon poussin », avait écrit l’ex-Caennais. Voilà qui annonce un sacré duel, d’autant que Rongier assume totalement cette petite guéguerre.

Rongier assume

« Je ne regrette pas dans le sens où ça faisait partie de la rivalité entre Nantes et Rennes, a commenté l’Olympien cette semaine en conférence de presse. J'étais capitaine, c'était plutôt bon enfant. Il n'y a jamais eu d'insultes envers les supporters et les joueurs. C’était la rivalité entre les deux clubs mais en aucun cas, je ne regrette. Je suis à Marseille, je ne porte plus le maillot nantais mais j'ai quand même joué très longtemps à Nantes donc ce match est important pour moi, d'autant plus qu'il le sera au niveau comptable. » Rappelons que ce choc pourrait permettre à Rennes de se rapprocher de la deuxième place de l’OM.