OM : Cuisance trop nul pour Marseille, l'attaque brutale

OM : Cuisance trop nul pour Marseille, l'attaque brutale

Icon Sport

Samedi après-midi, Michaël Cuisance a profité des absences en pagaille à l'OM (Alvaro, Caleta-Car, Rongier) pour débuter le match face à Lorient au Vélodrome.

L’Olympique de Marseille s’est imposé dans le temps additionnel contre les Merlus, mais le milieu de terrain français prêté par le Bayern Munich n’a pas brillé. Aligné au côté de Pape Gueye et de Boubacar Kamara, Michaël Cuisance s’est de nouveau contenté de jouer très simple et n’a pas marqué de points. Selon les informations communiquées mardi par RMC, Jorge Sampaoli et Pablo Longoria ont convenu que l’option d’achat de Michaël Cuisance ne serait pas levée et que par conséquent, le joueur va repartir au Bayern Munich à la fin de la saison. Les supporters de l’OM attendaient beaucoup de Cuisance et par conséquent, la déception est immense devant les prestations de l’ancien joueur du Borussia Mönchengladbach.

Dans le podcast « After Marseille » de RMC, l’ancien entraîneur olympien Rolland Courbis a évoqué les performances décevantes de Cuisance. Et pour le consultant, il est possible qu’un club du calibre de Marseille, qui n’est pourtant que sixième de Ligue 1, soit une étape trop élevée pour un Michaël Cuisance qui ne mérite pas mieux que le milieu de tableau en France. « Je trouve ce joueur moyen et décevant. Le seul truc que l’on peut espérer, peut-être qu’un club comme l’OM est très haut pour lui et qu’il gagnerait à jouer dans un club de milieu de tableau, pour son bien, pour sa progression. Je pense sincèrement que Marseille, c’est trop haut pour Cuisance. Il vient du Bayern, ok. Mais il vient du banc du Bayern. Au niveau de la confiance, ça ne pouvait pas mieux démarrer avec Sampaoli car il a marqué deux matchs pour les deux premiers matchs du nouvel entraîneur. Mais c’est une grosse déception » a lancé Rolland Courbis, très cash à l’égard du joueur du Bayern Munich. Reste maintenant à voir où évoluera Cuisance la saison prochaine.