OM : Cette injustice que Guendouzi a mal digéré au Qatar

OM : Cette injustice que Guendouzi a mal digéré au Qatar

Icon Sport

De retour du Mondial et absent contre Toulouse jeudi, Mattéo Guendouzi est de retour dans le groupe de l’OM pour défier Montpellier.

Durant un mois, Mattéo Guendouzi a mis l’Olympique de Marseille sur pause afin de pleinement se concentrer sur la Coupe du monde avec l’Equipe de France. Remplaçant et rien d’autre aux yeux de Didier Deschamps, le milieu de terrain olympien est passé tout proche de devenir champion du monde alors qu’à titre personnel, il a été contraint de se contenter du match face à la Tunisie, la troisième rencontre de la phase de poules. Malgré les forfaits de Paul Pogba et de Ngolo Kanté, la concurrence était rude au milieu de terrain avec Aurélien Tchouaméni, Adrien Rabiot et Antoine Griezmann, repositionné par Didier Deschamps à l’occasion de cette Coupe du monde. Selon les informations de L’Equipe, Mattéo Guendouzi aurait toutefois aimé bénéficier d’un peu plus de temps de jeu durant le Mondial.

Guendouzi, un brin de frustration au Mondial ? 

Il ne faut pas s’y tromper, à aucun moment, Mattéo Guendouzi n’a posé de problème au sein du groupe tricolore pendant la Coupe du monde. En effet, le faible temps de jeu du milieu de terrain de l’Olympique de Marseille n’a pas eu d’impact sur son état d’esprit. Au contraire, Guendouzi était toujours le premier à célébrer les victoires de ses coéquipiers et à contribuer à la bonne vie du groupe entre les matchs. En revanche, le quotidien national souligne que dans l’entourage de Mattéo Guendouzi, on a regretté pendant le mondial son faible temps de jeu et la priorité accordée par Didier Deschamps à Youssouf Fofana. A l’instar du milieu monégasque, Guendouzi aurait aimé avoir sa chance en cours de match aux côtés des habituels titulaires pour prouver sa valeur. Cela n’aura pas été le cas et Guendouzi le gardera comme un regret. Mais, de retour à l’OM, où son objectif est de ramener Marseille à la deuxième place, l’ex-milieu de terrain d’Arsenal est de nouveau focus sur son club. Et c’est tout ce qui compte pour Igor Tudor qui au contraire doit apprécier le fait que son joueur ait pu se reposer pendant quelques semaines.