OM : Bakambu et Caleta Car, terrible silence à Marseille

OM : Bakambu et Caleta Car, terrible silence à Marseille

Icon Sport

Pablo Longoria veut finir en beauté le mercato estival marseillais en ajoutant au moins un douzième renfort à l'effectif d'Igor Tudor. Mais le patron de l'OM ne voit rien venir pour deux joueurs qu'il pensait vendre facilement.

Tout comme l’été dernier, les supporters phocéens se sont régalés durant ce marché des transferts et à presque 24 heures de la fin du mercato, rien ne dit qu’ils n’auront pas une ou deux surprises d’ici jeudi 23 heures. Cependant, pour faciliter ces éventuelles signatures de dernière minute, l’Olympique de Marseille doit encore faire de la place dans son vestiaire. Et si le dossier le plus bouillant concerne Bamba Dieng, toujours annoncé proche du FC Lorient, la piste menant à Fulham n’étant visiblement pas arrivée aux oreilles de l’entourage du jeune attaquant, deux joueurs posent un vrai problème aux dirigeants de l’OM, qui pensaient pourtant que cela pourrait se régler rapidement. Cédric Bakambu et Duje Caleta-Car sont toujours dans l’effectif d’Igor Tudor et Longoria veut tout tenter pour essayer de trouver une porte de sortie. La Provence a cependant une mauvaise nouvelle pour le patron marseillais.

Zéro offre à l'OM, ça chagrine Longoria

En effet, à ce jour, et au moment où tout s’accélère sur le mercato, du côté des bureaux de l’Olympique de Marseille on ne voit aucune solution se profiler pour Bakambu et Caleta-Car. « L’OM n’a reçu aucune offre officielle pour ces deux joueurs, annonce le quotidien régional, qui a une confiance moyenne dans une fin positive. Pour y parvenir, tout le monde va devoir passer la vitesse supérieure, comme c’est souvent le cas en pareille circonstance. Demain soir il sera trop tard. » Du côté du Vélodrome, on garde un petit espoir, car d'autres pays ne fermeront pas leur mercato jeudi soir, à commencer par la Turquie, où le marché des transferts se bouclera le 8 septembre. Mais l'Olympique de Marseille aimerait tout de même pouvoir en savoir plus afin d'éventuellement s'offrir un ou deux renforts.