OM : Avec Longoria, Labrune s’est trouvé un nouvel allié

OM : Avec Longoria, Labrune s’est trouvé un nouvel allié

Mise sous pression par Canal+ avant le prochain appel d’offres, la Ligue de Football Professionnel envisage de réduire le nombre de clubs en Ligue 1. L’instance aimerait passer de 20 à 18 participants dans l’élite. Une idée approuvée par le président de l’Olympique de Marseille Pablo Longoria.

Canal+ contre la Ligue de Football Professionnel, c’est reparti pour un tour. Détentrice des droits TV de tous les matchs de Ligue 1 jusqu’à la fin de la saison, la chaîne cryptée ne souhaiterait plus diffuser que les principales affiches lors des trois prochaines saisons. De quoi mettre la pression sur l’instance et son président Vincent Labrune qui, afin de satisfaire leur diffuseur, poussent pour réduire le nombre de clubs dans l’élite. Ainsi, on passerait de 20 à 18, voire à 16 équipes. Ce qui permettrait aux pensionnaires de L1 de récupérer une part plus importante des droits TV en baisse depuis l’abandon de Mediapro. Autant dire qu’en période de crise, certains présidents comme Pablo Longoria se réjouissent. Même si le Marseillais donne des arguments avant tout sportifs.

Longoria cible la compétitivité de la L1

« Nous devons réfléchir au futur du football, a conseillé le dirigeant espagnol en conférence de presse. On joue beaucoup de matchs, les joueurs sont les acteurs les plus importants pour les clubs. La tendance va être à une réduction du nombre de joueurs dans l'effectif. A partir de ce moment-là, ma réflexion est qu'on joue beaucoup de matchs. Pour moi, il faut réduire le nombre d’équipes dans les championnats. Cela va les rendre plus attractifs. Une réduction du nombre d’équipes dans le championnat de France peut être plutôt intéressante, notamment pour favoriser la compétitivité. (...) L'un des championnats les plus amusants à regarder, c'est la Bundesliga avec 18 clubs. » Décidément, Pablo Longoria n’est pas le plus grand fan du football français.