OM : Amavi refuse Zagreb, il reste au placard

OM : Amavi refuse Zagreb, il reste au placard

Icon Sport

L'OM ne veut plus de Jordan Amavi et de son salaire important. Le latéral gauche fait partie des indésirables d'Igor Tudor et doit trouver preneur cet été. Le Dinamo Zagreb s'est montré intéressé pour l'accueillir mais l'intérêt n'est pas réciproque.

Si les recrutements estivaux se sont bien déroulés pour l'OM, les ventes de joueurs auraient plutôt tendance à donner des migraines à Pablo Longoria. Le président marseillais peine à se débarrasser des indésirables du vestiaire. Depuis début juillet, seuls Luan Peres et Lucas Perrin ont été vendus. Les deux défenseurs n'ont rapporté que sept millions d'euros à eux deux, un total bien maigre alors que le club phocéen compte ses sous notamment pour affronter sereinement la DNCG en juin prochain. Il reste encore plusieurs gros salaires à vendre urgemment comme Kevin Strootman ou Jordan Amavi.

Amavi refuse d'aller au Dinamo Zagreb

Pourtant, Igor Tudor ne ménage pas ses efforts pour dégoûter l'ancien niçois. Amavi a été rapidement écarté du groupe au début de la préparation estivale et il a intégré le loft de l'OM. Le latéral gauche n'a clairement plus d'avenir sur la Canebière, étant troisième de la hiérarchie derrière Nuno Tavares et Sead Kolasinac. Mais, difficile de lui trouver un point de chute avec les 250 000 euros mensuels qu'il touche à Marseille. La joie a donc du être immense à l'OM quand le Dinamo Zagreb s'est présenté récemment pour le recruter.

Selon le journal L'Equipe, le Dinamo Zagreb en fait une priorité de recrutement, surtout s'il parvient à se qualifier pour la phase de poules de la Ligue des champions. Toutefois, le joueur est réticent à jouer pour le champion de Croatie. Amavi préfère attendre de se voir proposer un projet plus séduisant et va continuer à s'entraîner à Marseille, à l'écart du groupe. L'OM espère donc que le Dinamo Zagreb domine Bodo/Glimt en barrages de C1 pour convaincre définitivement son joueur de partir et ainsi éliminer un élément sous contrat jusqu'en 2025 de son effectif.