OM : Alvaro l’avoue, il met des coups pour motiver ses coéquipiers

OM : Alvaro l’avoue, il met des coups pour motiver ses coéquipiers

Connu pour son agressivité, Alvaro Gonzalez a récolté de nombreux avertissements tout au long de la saison. Un défaut que le défenseur central de l’Olympique de Marseille va tenter de corriger, même s’il explique agir pour le bien de son équipe.

Si Alvaro Gonzalez mène l’arrière-garde de l’Olympique de Marseille, ce n’est pas pour sa qualité de relance ni pour sa vitesse de course. Non, le défenseur central de 31 ans se sert surtout de sa combativité et de son agressivité. Parfois même un peu trop. L’Espagnol totalise 15 cartons jaunes cette saison toutes compétitions confondues, d’où ses quatre suspensions dont il ne serait pas le seul responsable. En effet, Alvaro Gonzalez, qui accuse notamment les arbitres, affirme qu’il commet parfois de mauvais gestes pour réveiller ses coéquipier.

« Parfois c’est nécessaire »

« J'ai parfois besoin de penser un peu plus à ce type de choses, a reconnu le Marseillais en conférence de presse. C'est un peu difficile pour moi parce que mon caractère prend le dessus. Parfois, c'est de ma faute mais des fois, c'est excessif. Pour l'an prochain, je vais essayer de mieux faire. Mais le caractère et ce type de cartons, parfois c'est nécessaire parce que l'équipe a besoin d'un peu de motivation, de mentalité. Mais la saison prochaine, j'essaierai de faire mieux pour les cartons. » Et de son propre aveu, la discipline n’est pas le seul secteur où Alvaro Gonzalez doit progresser.

« Je crois que j'ai besoin de faire mieux dans beaucoup de choses, je suis conscient de ça et je pense toujours à travailler pour faire mieux après. J'ai du caractère mais j'ai aussi beaucoup de confiance en moi. Je sais que dimanche, l'équipe va bien jouer, Alvaro aussi, et on va tous bien jouer pour gagner. Pour aller en Europe, on a besoin de ce type de mentalité, de penser que ça va bien se passer le week-end. Alvaro est là aussi pour gagner. (…) Pour parler de moi, je suis conscient de devoir faire mieux », a encore admis le défenseur central à deux jours de la venue d’Angers.