OM : 80 ME et 10 recrues, vers un mercato de feu

OM : 80 ME et 10 recrues, vers un mercato de feu

Frank McCourt va encore lâcher des dizaines de millions d’euros pour permettre à l’OM de se renforcer cet été. 

L’OM n’a pas été vendu, ne s’est pas qualifié en Ligue des Champions, n’a pas vu l’état de ses finances s’arranger, mais Frank McCourt est toujours là. Le propriétaire américain a visiblement l’intention de remettre la main à la poche pour permettre à son club d’être plus ambitieux la saison prochaine. Séduit par la détermination et l’envie de Pablo Longoria, le businessman de Boston va tout simplement lâcher quasiment 80 ME pour aider l’OM à faire son équipe en vue de la saison prochaine. Des informations lâchées par Mohamed Bouhafsi, à l’occasion de son passage sur le Live de Philousports sur Twitch. Le journaliste de RMC annonce ainsi que l’OM aura les moyens de ses ambitions cet été, même si tous les transferts annoncés ne pourront bien évidement pas se faire. 

« McCourt a envie de remettre de l’argent pour relancer le club. Il va remettre au pot et il y aura aussi des ventes avec Kamara et Caleta-Car. Benedetto, Thauvin et Germain qui partent, la masse salariale et les amortissements descendent, et cela va permettre à l’OM de faire des choses intéressantes. Sur les montants, c’est entre 60 et 80 ME, et il y a beaucoup de supporters, à Bordeaux et à Saint-Etienne, qui aimeraient avoir Frank McCourt », a glissé Mohamed Bouhafsi, pour qui l’OM a clairement de la chance d’avoir quelqu’un comme Frank McCourt à sa tête. Son investissement, ainsi que les ventes, devraient permettre à Marseille de faire venir 10 nouveaux joueurs cet été. L’Américain est actuellement en France, multipliant les aller-retours entre Paris et Marseille pour son propre business et pour l’OM, avec probablement des discussions poussées avec Pablo Longoria sur l’enveloppe dont le club provençal va bénéficier cette saison sur le marché des transferts. En tout cas, Jorge Sampaoli devrait être servi, lui qui voit ses propositions de recrutement être étudiées de près par les dirigeants marseillais.