OM : 6ME par an jusqu'en 2023, Strootman n'est pas un voleur

OM : 6ME par an jusqu'en 2023, Strootman n'est pas un voleur

Photo Icon Sport

Samedi à Toulouse, l’Olympique de Marseille essayera de sauver l’honneur de son club après une triste fin de saison.

Un an après avoir été tout proche d'une grande victoire en Europe, lors d’une finale d’Europa League perdue face à l’Atletico de Madrid, la formation phocéenne vient de toucher le fond. Sixième de Ligue 1, l’OM est désormais assuré de ne pas jouer en Coupe d’Europe la saison prochaine. Un échec dont Rudi Garcia est le principal responsable. Mais certains de ses joueurs sont également fautifs, à l’image de Kevin Strootman. Recruté à prix d’or durant l’été dernier (25 ME de transfert, avec un salaire annuel de 6 ME), le milieu de 29 ans est complètement passé au travers de son premier exercice olympien. Il le sait, et il compte bien se rattraper dès que possible.

« Il faut tout faire pour gagner les deux derniers matchs. On ne peut plus changer le classement, mais nous devons faire de notre mieux, pour terminer le plus haut possible. On ne peut plus aller en Coupe d’Europe, c’est très décevant. C’est indigne d’un club comme Marseille. Moi je peux dire que je suis désolé de n’avoir pas fait mieux. Je n’ai pas été bon cette saison, je le sais, je dois faire mieux, j’ai essayé de changer les choses… Pourquoi ça n’a pas marché ? Je ne sais pas… Pourtant la direction, le coach, les joueurs m’ont tous aidé. La langue n’est pas non plus une excuse. C’est peut-être la différence entre le foot italien et français… Mais je sais que je dois faire beaucoup mieux », a balancé, en conférence de presse, le Néerlandais, qui va donc rester à l’OM dans l’objectif de retourner l’opinion, sachant que son statut de grand joueur n’a jamais été confirmé à Marseille...