OM : 5 recrues, 0 titulaire, le constat accablant du mercato

OM : 5 recrues, 0 titulaire, le constat accablant du mercato

Photo Icon Sport

Cet été, l’Olympique de Marseille a amélioré quantitativement son effectif avec l’apport de cinq recrues au mercato.

André Villas-Boas avait prévenu Jacques-Henri Eyraud de la nécessité de recruter afin de bien figurer en Ligue des Champions. Le coach portugais a été entendu avec cinq renforts, mais n’a pas pour autant réussi à obtenir des résultats sur la scène européenne. A qui la faute ? Les torts sont évidemment partagés. Mais le principal problème, soulevé par le journal L’Equipe en cette fin de semaine, est assurément le statut et la qualité des joueurs recrutés par Marseille. Bien que certains soient prometteurs comme Cuisance, Gueye ou Balerdi, aucun ne s’est imposé comme un titulaire.

Recruté en provenance du Bayern Munich sous la forme d’un prêt avec option d’achat, Michaël Cuisance est le plus proche d’être un titulaire à part entière. « Le potentiel est là, les prestations restent irrégulières, mais AVB se concentre sur un management tout en délicatesse avec un jeune homme pressé, dont l'impatience a pu lui causer quelques soucis » notent Mélisande Gomez et Mathieu Grégoire, qui enchaînent avec un constat similaire pour les quatre autres recrues, tous remplaçants dans l’esprit d’André Villas-Boas. Au sujet de Luis Henrique, c’est plus son poste que son niveau intrinsèque qui déçoit, le Brésilien n’étant finalement pas capable de dépanner dans l’axe de l’attaque. « Sa polyvalence aurait pu être un atout, à l'image d'ailiers à l'aise en pointe comme Guedes (Valence), Richarlison (Everton) ou Aubameyang (Arsenal), Luis Henrique continuera sa post-formation en collant à la ligne » estime le quotidien national.

Cuisance et Gueye incarnent l'OM de demain

Quant à Pape Gueye, son heure viendra sans doute le jour du départ de Boubacar Kamara, peut-être dès l’été prochain. « Le défi s'avère de taille, Kamara est un maillon fort de l'équipe. Mais le minot du coin est aussi l'une des principales valeurs marchandes d'un OM soucieux de vendre, lors des prochains mercatos ». Même constat pour Leonardo Balerdi, successeur annoncé de Caleta-Car ? « Il commençait à s'affirmer comme un rival de Caleta-Car, avant une erreur et un penalty concédé face à Porto. Le métier commence à rentrer, parfois durement, pour un joueur prêté et qu'AVB aimerait voir encore à l'OM, la saison prochaine ». Enfin, Yuto Nagatomo est hors catégorie, recruté pour uniquement une saison afin de doubler le poste de Jordan Amavi. « Professionnel sérieux et appliqué, l'homme aux impressionnants mollets a été titulaire trois fois en Championnat, déjà, avec des hauts et des bas, mais son état d'esprit est irréprochable ». C’est déjà ça...