OM : 300 ME pour ça, McCourt fait un terrible aveu

OM : 300 ME pour ça, McCourt fait un terrible aveu

Icon Sport

De passage à Marseille en début de semaine, Frank McCourt a répété à longueur de journées que l’OM n’était pas à vendre.

Depuis octobre 2016, l’homme d’affaires américain a investi près de 300 ME dans l’Olympique de Marseille, sans pour autant parvenir à rafler le moindre titre. Certes, le club phocéen est allé en finale de l’Europa League et a retrouvé la Ligue des Champions cette saison après une deuxième place obtenue au forceps, mais cela ne suffit pas à combler Frank McCourt. A plusieurs reprises cette semaine, l’Américain a martelé que son unique objectif était de faire gagner une deuxième Ligue des Champions à Marseille. Pour cela, il faudra investir massivement. Mais l’UEFA permet-elle un investissement XXL de Frank McCourt dans les mois à venir ? Dans les colonnes du journal L’Equipe, le propriétaire de l’Olympique de Marseille a répondu à cette question, mais a également évoqué ses investissements passés et futurs.

« Je ne fais pas les règles, donc une fois qu'elles sont là il faut les respecter. L'UEFA a été très juste avec nous, ils nous ont donné un peu de latitude pour investir et reconstruire l'équipe. Nous avons eu quelques réussites, cette deuxième place qualificative en C1. Les progrès du centre de formation, aussi, nous formons de grands talents, nous avons les infrastructures. Mais cela ne se voit pas du jour au lendemain » a indiqué le propriétaire de l’OM avant d’évoquer la politique sportive du club, désormais pilotée par Pablo Longoria. « Nous voulons construire un club fort, viable, et Pablo le sait. Nous devons être meilleurs. Sur ce mercato hivernal, Pablo avait des objectifs, je les ai approuvés, il les a appliqués, et nous ferons la même chose cet été. Le sport, ce n'est pas : "je prends une grosse somme d'argent, je la jette dans une équipe, et voilà !" Cela ne marche pas comme cela. Vous avez vu combien j'ai investi, beaucoup plus que ce que j'avais dit, et nous n'avons pas eu les résultats espérés. La question, c'est comment on investit. Je veux une approche moderne, utiliser les statistiques de manière intelligente. C'est entre les mains de Pablo. Il est jeune mais il a été dans le football toute sa vie. Il connaît tous les joueurs, tous les détails, il a l'expérience et une vision très claire de ce qu'il faut à l'OM ». Cela a le mérite d’être clair, l’avenir de l’Olympique de Marseille est en grande partie dans les mains de Pablo Longoria.