OL-OM : Marseille vainqueur sur tapis vert, il tue le suspense

OL-OM : Marseille vainqueur sur tapis vert, il tue le suspense

Icon Sport

L’OM a fait appel de la décision de la commission de discipline de la LFP, qui a infligé un point de pénalité à l’OL après les incidents du 21 novembre.

L’Olympique de Marseille, qui n’a pas digéré de ne pas avoir été invité aux débats par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel, espère gagner le match sur tapis vert. Aux yeux de Jacques Cardoze et de Pablo Longoria, le jet de bouteille en plein visage dont Dimitri Payet a été victime après seulement quatre minutes du match entre l’OL et l’OM au Groupama Stadium doit être plus durement sanctionné. Il n’y a cependant pas beaucoup de chances pour que Marseille obtienne gain de cause avec une victoire sur tapis vert. Interrogé par Le Phocéen, un proche du dossier estime que cette issue est hautement improbable.

« Il faut différencier le côté supporter et le côté objectif. Le match aurait été arrêté à 2-0 pour l'OM à 10 minutes de la fin, ce serait différent, mais là, il me parait difficile, voire impossible de donner match gagné à l'OM. Déjà parce que des concurrents comme Rennes, Nice, Monaco ou Lens crieraient au scandale, et ils auraient raison. La compétition serait totalement faussée par un abruti qui a lancé une bouteille, alors que 60 000 personnes étaient au Groupama Stadium » évoque ce proche du dossier, pour qui les chances de l’Olympique de Marseille d’obtenir une victoire sur tapis vert face à l’Olympique Lyonnais sont minces.

La décision rendue après Nice-OM peut également bloquer les membres de la commission de discipline de la LFP. Car comment la Ligue pourrait-elle expliquer que Lyon a match perdu là où Nice n’a pas écopé d’une telle sanction ? « Le deuxième point, c'est que la Ligue est verrouillée par son erreur lorsqu'elle a donné un point en moins à Nice, alors que les faits étaient objectivement beaucoup plus graves là-bas avec un envahissement de terrain et une tentative de lynchage des joueurs. Du coup, la commission doit maintenant vivre avec ce barème qui a été instauré, et mal instauré » analyse l’interlocuteur du Phocéen.

Jacques Cardoze trop véhément contre la LFP ?

Enfin, ce proche du dossier estime que la virulence de Jacques Cardoze à l’égard de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel ne devrait pas aider l’Olympique de Marseille à atteindre son objectif, à savoir gagner le match sur tapis vert. Bien au contraire, le directeur de la communication du club olympien a braqué la commission de discipline de la LFP. « La sortie de Cardoze devant la Ligue est juste, car l'OM devait légitimement être convoqué. Après, il est clair que la forme et même le fond ont braqué les membres de la commission. Déjà parce que ce n'est pas un dossier pénal, mais une commission d'association, mais aussi parce que le fait de déclarer que l'OM ne reconnait pas l'institution peut être contre-productif » explique celui qui pense que Marseille se fait de douces illusions en rêvant d’un succès sur tapis vert contre l’OL.