Mort de Pape Diouf : Louis Acariès consterné par la réaction de l'OM

Mort de Pape Diouf : Louis Acariès consterné par la réaction de l'OM

Photo Icon Sport

Louis Acariès a été à la base de la nomination de Pape Diouf au poste de président de l'Olympique de Marseille. Et il n'a pas apprécié la réaction très sobre du club au décès de son ami.

Mardi soir, c’est en trois lignes très sobres que l’Olympique de Marseille réagissait au décès de Pape Diouf, victime du coronavirus : « L’Olympique de Marseille a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Pape Diouf. Pape restera à jamais dans le cœur des Marseillais et l’un des grands artisans de l’histoire du club. Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches. » Un message pour le moins bref, ce qui a choqué Louis Acariès, ami de Pape Diouf qu’il avait fait nommer à la présidence de l’OM alors que ce dernier n’était alors que directeur sportif. Confiant que la relation avec Pape Diouf avait été compliquée au début, l’ancien boxeur n’a pas caché son émotion après la mort de celui qui était devenu un ami et à qui il avait encore échangé la semaine passée. Mais toujours fidèle à sa réputation de ne pas faire dans la langue de bois, celui qui avait conseillé Robert Louis-Dreyfus, avoue avoir été dépité de voir la réaction officielle de l’Olympique de Marseille.

« Tant pis si ça fait polémique mais j'ai été touché et j'ai ressenti beaucoup plus de respect pour l'homme dans les communiqués qu'ont adressé le PSG et Lyon que dans celui de l'OM qui manquait de chaleur. J'espère sincèrement que la direction de ce club aura la grandeur de rendre un hommage à la hauteur de ce que représente Pape dans l'histoire de l'OM et de tous ceux qui l'aiment », a confié, sur le site de France-Football, Louis Acariès, qui rappelle que jamais personne n’a reproché quoi que ce soit à Pape Diouf pour son travail à la présidence de l’Olympique de Marseille, même si RLD a ensuite choisi une autre voie.