Mercato : Ounahi à l’OM, la porte s’ouvre enfin

Mercato : Ounahi à l’OM, la porte s’ouvre enfin

De retour sur les pelouses de Ligue 1 après sa très belle Coupe du Monde sous le maillot du Maroc, Azzedine Ounahi figure toujours sur la liste des potentiels transferts du côté d’Angers… Une aubaine pour l’OM ?

Azzedine Ounahi est de retour ! Quelques semaines après ses brillantes performances avec le Maroc en Coupe du Monde, le milieu de terrain a rejoué un match avec Angers ce week-end. Remplaçant contre Clermont ce dimanche après-midi, le joueur de 22 ans est entré à l’heure de jeu pour tenter de relancer son équipe, en vain, vu que le SCO a perdu 1-2. Mais alors que son club a presque déjà un pied en Ligue 2, avec seulement huit points au compteur au bout de la phase aller, l'international marocain, lui, a clairement le vent en poupe sur le marché des transferts. Pisté par de nombreux clubs européens, Ounahi est pourtant encore Angevin. Freiné par une blessure à une cheville depuis la reprise, l’ancien d’Avranches espère bien retrouver son meilleur niveau au plus vite pour trouver un nouveau club à la hauteur de ses attentes.

Angers veut 20 ME pour le transfert d’Ounahi

Suivi par Naples et Leeds, Ounahi est en tout cas encore disponible. Tout cela pour un prix de 20 millions d’euros, selon les dernières informations de L'Équipe, pour qui les dirigeants angevins craqueront avec un tel chèque. À condition que le futur club d’Ounahi accepte de le prêter jusqu’à la fin de la saison à Angers, sachant que le SCO voudrait vendre son milieu cet hiver tout en le gardant jusqu’à l’été prochain pour tenter de maintenir le club en L1. Pas sûr que cela plaise aux clubs européens intéressés par le Marocain. Autant dire que l’OM, le club de L1 le plus chaud pour recruter la révélation du Mondial, pourrait maintenant avoir ses chances dans les jours à venir. Déjà parce que le prix réclamé par Angers n’est pas exorbitant par rapport aux premières annonces, mais aussi parce que Marseille pourrait recruter Ounahi pour le futur, sachant que Tudor est déjà fourni dans l’entrejeu avec Veretout, Rongier, Guendouzi ou Gueye. Quoi qu’il en soit, le dossier Ounahi n’est pas encore refermé du côté du Vélodrome, et Pablo Longoria n’hésitera pas à sauter sur l'occasion si une brèche venait à s'ouvrir avant la fin du mercato d’hiver.