Ben Arfa : « Je n’ai plus d’excuses »

Ben Arfa : « Je n’ai plus d’excuses »

Photo Icon Sport

Conscient de susciter des questions à l'entame de la saison, Hatem Ben Arfa s'est livré  sans complaisance dans les colonnes de l'Equipe.

La saison passée, Erik Gerets avait reconnu que seule la gestion du cas Hatem Ben Arfa avait été problématique pour lui à l’Olympique de Marseille. Malgré une grosse tolérance de l’entraîneur belge, l’ancien lyonnais avait connu des hauts, mais surtout des bas. On se souvient notamment de son coup de colère le soir du match OM-PSG ou bien encore quelques incidents avec ses coéquipiers. Avec l’arrivée de Didier Deschamps, qui n’a aucun à-priori, Hatem Ben Arfa se voit proposer une deuxième chance. Et dans l’Equipe, le jeune joueur marseillais avoue qu’il sait que cette deuxième saison sous le maillot phocéen doit lui permettre de retrouver ses qualités sportives.


« J’ai été médiatisé très jeune. Ce n’est pas moi qui l’ai décidé mais je ne le regrette pas. C’est comme ça. A moi de prouver ce que je vaux. Je ne me mets pas la pression. Je n’ai plus d’excuses. Je connais le foot et son environnement. Je sais que mes qualités, c’est sur le terrain que je dois les montrer. Encore une fois, parler avant de montrer, ça ne sert à rien. D’ailleurs, la saison passée, je disais déjà la même chose et j’ai fait une saison moyenne. Tout ce que je dis là, c’est même un peu banal. Mais l’important, ce seront les actes, sur le terrain », confie avec lucidité Hatem Ben Arfa, qui se sait très attendu par le staff et les supporters.


Et s’il ne sent pas une pression excessive sur ses épaules, Ben Arfa avoue quand même que l’effervescence qui entoure l’Olympique de Marseille a de quoi surprendre. « Avec l’OM, que tu sois premier, deuxième ou dixième, tu joues toujours dans des stades pleins ; tu es attendu. J’ai découvert cet univers très médiatisé et très populaire la saison passée. Dans n’importe quel aéroport où l’on se rend, c’est blindé de monde. Nous sommes favoris cette saison mais c’est logique, vu le recrutement effectué et l’effectif que nous possédons. A nous d’assumer, de gagner le plus de matches possibles. Ils seront tous très difficiles. A commencer par celui contre Lille », prévient l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais.