LOSC : Sanches, Ikoné…Lille va se faire dépouiller

LOSC : Sanches, Ikoné…Lille va se faire dépouiller

Icon Sport

Champion de France, Lille va pourtant devoir reconstruire la saison prochaine. Olivier Létang veut vendre les joueurs aux plus fortes valeurs marchandes.

Les supporters lillois commencent à être habitués. Lorsque leur club réalise une bonne saison, les meilleurs joueurs sont vendus l’été suivant. Forcément, après un magnifique titre de champion de France, le LOSC veut profiter de l’occasion pour céder quelques éléments à des prix importants. Selon les informations de Mohamed Toubache-Ter, Olivier Létang veut se débarrasser de deux hommes forts de l’effectif : Jonathan Ikoné et Renato Sanches. Le président du LOSC peut espérer en tirer deux très belles sommes. En particulier pour l’international portugais, impressionnant à l’Euro. Cet été 2021 représente le meilleur moment pour le vendre, alors que son contrat se termine dans deux ans. Le Barça serait intéressé. Pour Jonathan Ikoné, le LOSC attend 30 ME. La Fiorentina semble être le club le plus avancé sur cette piste. 

L’insider Mohamed Toubache-Ter fait également des révélations sur l’avenir de Jonathan Bamba. Le LOSC a fixé un tarif élevé pour l’ancien joueur de l’ASSE. En ce sens, Olivier Létang ne s’attend pas forcément à obtenir la somme espérée. Mais si elle arrivait, alors la porte ne serait pas fermée pour Jonathan Bamba, comme pour chaque joueur de l’effectif.

Le départ de son entraîneur, Christophe Galtier, pour Nice, compliquait déjà la donne. Les départs de quelques cadres ne risquent pas de faciliter la tâche de Jocelyn Gourvennec, dont l’arrivée ne convainc pas vraiment dans le nord de la France. L’entraîneur n’est néanmoins pas plus inquiet que cela. « On a un effectif très intéressant, il y a des joueurs qui peuvent être amenés à partir, mais le club a prévu de les remplacer. Je suis prévenu », déclarait récemment Jocelyn Gourvennec à L’Equipe. Le LOSC a perdu trois de ses quatre derniers matchs de préparation, contre La Gantoise, Benfica et Porto. Une grande échéance arrive dès dimanche soir, avec le Trophée des champions contre le PSG.