JO : Gignac fusille les clubs de Ligue 1 !

JO : Gignac fusille les clubs de Ligue 1 !

Icon Sport

Mercredi, l’Equipe de France olympique a subi une énorme défaite face au Japon (4-0), synonyme d’élimination dès la phase de groupes.

Le parcours des Bleus aura été chaotique dès le départ avec une défaite inaugurale contre le Mexique, une victoire inespérée face à l’Afrique du Sud et enfin une leçon de football imposée par le Japon. La compétition n’avait pas encore commencé que la France était déjà dans de mauvaises dispositions puisque Sylvain Ripoll s’est heurté aux nombreux refus des clubs de Ligue 1 de libérer leurs joueurs alors que des éléments tels que Caqueret, Aouar, Ikoné, Camavinga ou encore Malang Sarr et Gouiri figuraient dans la liste initiale du sélectionneur des Bleuets. Capitaine de la France aux Jeux Olympiques, André-Pierre Gignac a fustigé l’attitude de certains clubs de Ligue 1 dans un message posté sur Twitter.

« La marche était trop haute » regrette APG avant de poursuivre. « On a tout donné mais 2 des 3 équipes du groupe étaient plus fortes que nous. J’ai été très fier d’être le capitaine de cette équipe. Merci à mes coéquipiers, au sélectionneur, à son staff, au staff médical pour votre adaptation à cette situation inédite. Les Jeux, c’est une expérience unique à vivre. Pas de MERCI à certains clubs français. J’espère qu’en 2024, la mentalité aura bien changé et qu’on pourra gagner l’or chez nous en France. Cette année, nous y sommes allés avec nos « cojones ». Bravo à nos jeunes joueurs en devenir, allez la France » a publié André-Pierre Gignac, capitaine exemplaire de cette jeune équipe de France olympique. Au contraire de Florian Thauvin, très critiqué durant la compétition, l’attaquant des Tigres de Monterrey a assumé son statut en inscrivant quatre buts en trois matchs et en délivrant une passe décisive. Un bilan qui force le respect malgré le naufrage collectif des Bleus.