FFF : Le Graët démission, Daniel Riolo lance le mouvement

FFF : Le Graët démission, Daniel Riolo lance le mouvement

Icon Sport

A deux mois de la Coupe du monde, le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, est de plus en plus fragilisé.

Après son rendez-vous avec Amélie Oudéa-Castéra la semaine dernière, Noël Le Graët a appris que la FFF était visée par une mission d’inspection de la part du ministère. Il faut dire que ces derniers jours, les révélations tombent, de So Foot à Romain Molina, au sujet d’affaires de harcèlements et d’agressions sexuelles au sein de la Fédération Française de Football. Dans un climat plus tendu que jamais, l’Equipe de France prépare la Coupe du monde tant bien que mal, avec un effectif totalement décimé par les blessures. Et si pour certains, il est délicat de changer de président de la FFF à une échéance aussi proche du Mondial, ce n’est pas du tout l’avis de Daniel Riolo. Au contraire, interrogé par BFM TV, le journaliste a estimé que Noël Le Graët devait prendre la porte au plus vite. Pas vraiment une surprise quand on sait à quel point Daniel Riolo est opposé au patron des Bleus depuis de longues années.

Daniel Riolo réclame le départ de Noël Le Graët

« Je serais à la place de la ministre des Sports, coupe du monde ou pas coupe du monde, je demanderais à Noël Le Graët et à Florence Hardouin de préparer leurs cartons dès maintenant. Honnêtement, ce n’est pas cela qui va perturber l’Equipe de France. Ce qui va perturber les Bleus, c’est de voir s’accumuler sur le bureau de la Fédération Française de Football des dossiers de plus en plus lourds. Le vrai problème pour Deschamps aujourd’hui c’est de construire une équipe, il n’y a que des blessés ou des joueurs qui sont dans les cabinets d’avocats car ils ont des problèmes avec la justice. Les vrais problèmes de Deschamps c’est ceux-ci, ce n’est pas de savoir si Le Graët va se faire virer ou pas. S’il se fait virer c’est normal c’est pour incompétence et pour des faits graves qui remontent à des années et qui forment aujourd’hui une accumulation » a analysé Daniel Riolo, qui attend la démission ou le licenciement de Noël Le Graët. Reste maintenant à voir si cela arrivera avant la Coupe du monde, alors que le patron de la Fédération Française de Football a toujours la confiance d’un certain Didier Deschamps.