FFF : Il défend Le Graët et se fait lyncher

FFF : Il défend Le Graët et se fait lyncher

Noël Le Graët est dans le viseur cette semaine alors que des dossiers compromettants sortent. Un journaliste a pris sa défense, et le retour de flamme a été corsé. 

La Fédération Française de Football est dans la tourmente après les dernières révélations de différents journalistes ou médias. Son président Noël Le Graët n’y échappe pas, puisque son comportement graveleux avec plusieurs collaboratrices, entre drague lourde et proposition indécente selon des extraits de SMS publiés notamment par So Foot, est pointé du doigt. Cela lui a valu une convocation auprès de la Ministre des Sports, et une enquête a été diligentée. Ses proches se lâchent de plus en plus sur son comportement et son goût plus prononcé pour le champagne que pour les réunions de l’instance fédérale. Une fin de règne compliquée, au cours de laquelle le Breton n’a plus beaucoup d’appuis. 

Le Graët a un bon bilan, alors ça va...

Sur RTL Sport, le point a été fait sur ce dossier et les problèmes de Noël Le Graët ont été pointés du doigt. Mais Philippe Sanfourche a pris tout le monde à contre-pied en défendant le président de la FFF,  loin d’être le misogyne décrit dans les accusations récentes. « On dit que Le Graet, c'est un vieillard sénile etc... Mais ce monsieur, il a tenu à bout de bras une fédération pas en bon état quand il l'a prise... et tous ses succès économiques. Il a réussi à faire le contrat du siècle avec Nike alors que la France n’était même pas encore championne du monde. Tout ça, certains l'ont un peu oublié. On lui prête une manière de se comporter avec les femmes qui est dégradante. Moi ce que je vois, c’est les faits. Quand sa directrice générale Florence Hardouin était fustigée de toutes parts, ou Corinne Diacre quand tout le monde la clouait au pilori, il les a défendus aussi parce que c’était des femmes et parce que les attaques étaient portées parce que c’était des femmes. Je ne suis pas l’avocat de Le Graët, et si demain des choses délictueuses qui sont révélées, il sera temps de faire le procès de Le Graët », a expliqué le journaliste, chef de la rubrique football de RTL, qui a reçu des réponses salées sur les réseaux sociaux. Au point que le média a décidé de mettre son compte en privé le temps que les choses se calment, les internautes n’ayant pas apprécié que la réussite économique de la FFF sur certains dossiers, fassent partie du même bilan que les accusations portées contre lui.