EdF : Rothen exige la tête de Griezmann ou de Benzema !

EdF : Rothen exige la tête de Griezmann ou de Benzema !

Icon Sport

Comme à l’Euro, le trio composé de Griezmann, Mbappé et Benzema a déçu les supporters de la France lors du match contre la Bosnie mercredi soir à Strasbourg dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde (1-1).

Pour l’heure, aucune complicité n’est visible entre les trois hommes, ce qui commence sérieusement à agacer les observateurs. Sur l’antenne de RMC, c’est Jérôme Rothen qui a fait part de sa frustration devant le manque de complémentarité affiché par Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé. Pour l’ancien milieu offensif du PSG et de l’Equipe de France, le problème principal réside dans les profils trop similaires de Benzema et de Griezmann. C’est ainsi que Jérôme Rothen sacrifierait l’attaquant du Real Madrid ou celui de l’Atlético de Madrid afin de faire évoluer la France dans un 4-4-2 avec Kylian Mbappé épaulé par Benzema ou Griezmann. Reste à voir qui doit être sacrifié par Didier Deschamps, et si le sélectionneur des Bleus aura les épaules pour le faire.

Griezmann ou Benzema sacrifié ?

« Je suis persuadé que Didier Deschamps ne met pas ses attaquants dans les meilleures dispositions. On ne peut même pas dire qu’il y a une marge de progression avec le trio Mbappé-Griezmann-Benzema parce qu’on ne voit aucune progression, on voit seulement des exploits individuels comme à l’Euro. Il n’y a pas de combinaison entre les trois et on a l’impression qu’ils se marchent dessus, surtout Benzema et Griezmann. Mbappé a lui la faculté à pouvoir s’excentrer contrairement aux deux autres. Il n’y a pas de place pour les deux en fait (Griezmann et Benzema). Ce trio ne peut pas fonctionner de la sorte. Quand je parle d’une équipe qui doit fonctionner en 4-4-2, ça peut être Benzema-Mbappé ou Mbappé-Griezmann mais cela ne peut pas être Griezmann-Benzema selon moi. Il y a des choix à faire et pour l’instant, Didier Deschamps ne les fait pas » a constaté Jérôme Rothen, convaincu que le trio offensif actuel de la France n’a aucun avenir.