EdF : Deschamps, Le Graët… Larqué balance des scuds

EdF : Deschamps, Le Graët… Larqué balance des scuds

Icon Sport

Incapable de venir à bout de la Bosnie-Herzégovine mercredi lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2022 (1-1), l’équipe de France continue à toucher le fond…

Depuis son succès inaugural à l’Euro 2021 contre l’Allemagne, l’équipe de Didier Deschamps n’a plus retrouvé le goût de la victoire. Que ce soit en juin dernier, avec notamment une défaite aux tirs au but contre la Suisse en huitièmes de finale, ou en cette rentrée de septembre, la France affiche son pire visage et reste donc sur quatre matchs sans succès. Mercredi, pour leur première rencontre internationale de la saison, les Bleus ont même frôlé la catastrophe contre la Bosnie. Pas vraiment bon signe avant d’affronter l’Ukraine samedi prochain. Car même si la situation de la France est toujours bonne, avec une place de leader dans le Groupe D dans qualifications pour le Mondial au Qatar, le malaise paraît plus grave que prévu autour de Didier Deschamps… C’est en tout cas l’avis tranché de Jean-Michel Larqué.

« Il n'y a rien du tout dans cette équipe ! »

« Deschamps, il n’est même plus capable de trouver un latéral droit pour compenser la blessure de son titulaire. Mercredi, il a mis un défenseur central sur un côté… Et Koundé n’a rien apporté. La France a joué sur une demi-largeur de terrain contre la Bosnie. Ça a facilité la tâche des adversaires. Tactiquement, c’était une aberration totale. Et puis, quel message il envoie à Dubois et aux autres latéraux droits français ? D’une manière générale, j’en ai ras-le-bol des discours, et surtout celui du président de la FFF… Mais reste à ta place Le Graët ! Il a apporté quoi avec ses dernières déclarations ? Pour revenir sur le match contre la Bosnie, je me suis emmerdé pendant 90 minutes ! Il n'y a aucun enthousiasme, un ressort s'est cassé. Il n'y a rien du tout dans cette équipe ! L’équipe de France ne provoque plus rien, plus d’émotions, zéro frisson… », a balancé le consultant de RMC, qui sait que les vieux démons de l’Euro vont probablement poursuivre la France jusqu’à la Coupe du Monde 2022. Enfin, tant que Deschamps sera en poste...