EdF : Mbappé a fait la star, mais il n’était pas le seul

EdF : Mbappé a fait la star, mais il n’était pas le seul

Photo Icon Sport

Lors de la victoire contre la Moldavie (2-1) jeudi, plusieurs joueurs de l’équipe de France sont passés à côté de leur première période. A commencer par Kylian Mbappé, jugé trop égoïste.

Les murs ont tremblé dans le vestiaire de l’équipe de France à la mi-temps du match face à la Moldavie. Remonté contre ses hommes, Didier Deschamps n’a pas hésité à hausser le ton pour obtenir un changement d’état d’esprit. Cela n’avait pas échappé au sélectionneur, les Bleus manquaient d’implication et d’envie de jouer ensemble, à l’image de Kylian Mbappé. Difficile de dire si ses initiatives ont un rapport avec son retour de blessure. En tout cas, l’attaquant du Paris Saint-Germain a tenté de faire la différence tout seul à de nombreuses reprises, quitte à partir dans des actions impossibles face à un bloc adverse bien en place.

Résultat, l’international français a récolté quelques critiques sur sa mentalité lors de cette rencontre. Des commentaires négatifs que Ludovic Obraniak ne comprend pas. « Je trouve qu’ils sont tous à mettre dans le même panier. Mbappé ou pas Mbappé, je trouve qu’il n’a pas été plus agaçant que les autres, a défendu l’ancien Lillois sur RMC. Après, que Didier Deschamps ait poussé une gueulante, on se doute bien que cet homme, connaissant sa personnalité, n’aime pas laisser filer un match, ce qu’il n’a jamais fait en tant que joueur au cours de sa carrière. » Si le sélectionneur a lui aussi trouvé le Parisien trop individuel, nul doute que ce dernier a dû se faire remonter les bretelles...