EdF : La retraite internationale pour le Barça, il applaudit Griezmann

EdF : La retraite internationale pour le Barça, il applaudit Griezmann

Photo Icon Sport

Dans un reportage diffusé sur M6 mercredi, un proche d’Antoine Griezmann a révélé que l’attaquant envisageait de prendre sa retraite internationale après le Mondial 2018. Une idée approuvée par Kévin Diaz.

Décidément, les révélations de cet oncle d’Antoine Griezmann (29 ans) font beaucoup de bruit. Car en plus de ses déclarations sur Lionel Messi et le FC Barcelone, le proche de l’attaquant français a affirmé que ce dernier envisageait de prendre sa retraite internationale après le sacre au Mondial 2018. Ce que les observateurs ne comprennent pas, à l’exception de Kévin Diaz, lequel estime que l’ancien Madrilène se serait économisé pour réussir au Barça.

« C'était peut-être une forme de lucidité de savoir qu'il allait y avoir un gros défi qui l'attendait peut-être au Barça et qu'il n'allait peut-être pas avoir la capacité physique, a expliqué le consultant de RMC. Parce que Griezmann, c'est quelqu'un qui a commencé sa carrière très jeune et qui, en allant en sélection, allait peut-être avoir des difficultés à relever le gros défi du Barça. Pour moi, c'est une forme de lucidité. Ce n'est pas pour dire : "je n'ai plus d'ambition." Non, c'est plutôt : "j'ai été champion du monde, j'ai fait une belle Coupe du monde mais j'arrive à un âge où ça va peut-être être compliqué." »

Griezmann presque cramé ?

« Son problème n'est pas que mental, c'est un problème physique. Je l'ai vu rapide jusqu'à 25 ans, il jouait en contre avec l'Atlético, il allait vite dans la profondeur, il était vif lorsqu'il a débuté avec la Real Sociedad. Il arrive à un pic physique. Je pense qu'on peut le mettre dans la catégorie des Özil, Fernando Torres et Kaka qui, arrivés à la trentaine, ont eu des difficultés physiques. Je ne sais pas s'il va réussir à se réinviter au plus haut niveau », a prévenu le spécialiste, pessimiste pour la fin de carrière de Griezmann.