Ben Arfa : «Je n’oublierai pas Domenech»

Ben Arfa : «Je n’oublierai pas Domenech»

Annoncé comme un titulaire probable contre la Roumanie, Hatem Ben Arfa est revenu sur sa situation et le cas Domenech.

Le milieu offensif marseillais n’est pas encore à 100 % physiquement, mais il se range néanmoins du côté des titulaires potentiels lors des mises en place tactiques. Son début de saison flamboyant avec l’OM entraine des attentes élevées, et l’ancien lyonnais en est conscient. « Je ne suis sûr de rien mais je veux être bon. Nous, les jeunes avons la pression car tout le monde dit : "ce sont les futurs Bleus". Mais cela ne doit pas nous troubler. Au contraire, on doit tout donner », estime le joueur formé au Centre Technique de Clairefontaine.


Absent du dernier Euro lors de l’ultime « choix » de Raymond Domenech à Tignes, l’insaisissable gaucher essaye de tourner la page grâce au terrain, mais n’en veut visiblement pas à son sélectionneur, à l’heure où ce dernier se retrouve à son tour dans une situation plus que critique. «  J'ai appris qu'il fallait relativiser. Dans la vie, il y a des hauts et des bas. Il faut savoir accepter tout ce qui arrive. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais un jour, on va mourir... Sur l'instant, j'ai ressenti de la déception. Mais tout de suite après, c'était fini. (…) Quant à la pression que lui mettrait la Fédération, ce n'est pas à moi d'en parler. Un jour, Domenech m'a fait confiance, je ne l'oublie pas », assure Hatem Ben Arfa, qui aura certainement, en cas de bonne performance e Roumanie, l’occasion de « sauver » son sélectionneur.


Guillaume Comte