Mercato : OM, PSG, Lorient... Les meilleurs négociateurs de L1

Mercato : OM, PSG, Lorient... Les meilleurs négociateurs de L1

Photo Icon Sport

Alors que le mercato estival a fermé ses portes le 31 août dernier, le Centre International d'Étude du Sport a tiré son bilan sur les meilleurs clubs vendeurs par rapport à la valeur estimée des joueurs. Et parmi eux, on retrouve trois clubs de Ligue 1 dans le Top 10.

Comme après chaque marché des transferts, le CIES y va de son bilan. Et concernant les transferts estivaux les plus profitables, « dans une perspective financière et du point de vue du club vendeur », l’Observatoire du football a livré son verdict en ce qui concerne les clubs qui ont fait les meilleurs opérations, en comparant le prix de vente réel et le prix du joueur estimé avant le début du marché des transferts. Le plus efficace est le FC Séville, qui termine meilleur club vendeur avec 34,9 millions de récoltés de plus que prévu devant Crystal Palace (30,9 ME de profit) et le Napoli (21,7 ME de profit).

Pour les clubs français, il ne suffit pas d’aller bien plus loin puisque l’Olympique de Marseille se classe quatrième avec un écart de 21,5 ME entre les sommes dépensées et les montants estimés des joueurs vendus. Pour cela, le club phocéen peut dire merci à Vincent Labrune, qui a notamment vendu Michy Batshuayi 10,5 ME de plus que sa valeur marchande à Chelsea (40 ME au lieu de 29,5 ME).

Dans le Top 10 des clubs négociateurs, on retrouve aussi le PSG, qui grâce à la vente de David Luiz, l'une des plus prolifiques de l’été avec un écart de 19,8 ME (vendu 40 ME avec une valeur de 20,2 ME), pointe à la septième place. Et on retrouve enfin, au dixième rang, le club de Lorient, qui avec le départ de Dider Ndong à Sunderland (9,3 ME de profit) a aussi réussi son mercato estival du côté des départs.

Grâce à la présence de trois de ses clubs dans le Top 10 des meilleurs vendeurs, la Ligue 1 est le championnat le plus représenté devant l’Espagne, l’Angleterre et l’Allemagne, qui comptent tous 2 clubs... Comme quoi, la Ligue 1 sait bel et bien se vendre sur le mercato !

Share