Le Prince a la purple haine contre Blatter

Le Prince a la purple haine contre Blatter

Photo Icon Sport

Seul candidat officiel face à Sepp Blatter lors des dernières élections à la présidence de la FIFA, le Prince Ali avait été largement battu par l’actuel patron démissionnaire de l’instance mondiale du football, rattrapé par les scandales. Mais devant le délai demandé par Blatter pour faire ses valises, le représentant jordanien commence à s’impatienter et exige ce lundi le départ immédiat du patron de la FIFA. « L’avenir de la FIFA est en jeu. Nous avons désespérément besoin d’un changement significatif et on ne peut pas attendre des élections en décembre. La démission de Blatter ne doit pas traîner, il doit partir maintenant (…) Une direction intérimaire indépendante doit être désignée pour organiser les élections et discuter des réformes », a réclamé, dans un communiqué adressé à Associated Press le Prince Ali, lequel avait reçu le soutien franc et massif de Michel Platini et d’une grande partie des pays européens, sauf la France, lors des élections de mai dernier.

Share