Le Mondial à 48 version Infantino, comment ça marche

Le Mondial à 48 version Infantino, comment ça marche

Photo Icon Sport

Nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino a son propre cheval de bataille : la Coupe du monde à 48 équipes.

Après le semi-échec de l’Euro passé à 24 équipes en 2016, l’agrandissement du nombre de participants au Mondial a fait lever de gros doutes, mais le dirigeant italien persiste et signe. Infantino a une idée bien précise de ce que pourrait être la Coupe du monde dans le futur, avec finalement un match couperet pour 32 pays juste avant le début de l’épreuve, sur le territoire du pays organisateur.

« Il y aurait seize équipes issues de qualifications ultra-compétitives et qui seraient assurées de disputer la compétition finale à 32. L'autre moitié des nations participantes seraient issues d'un tour de barrages mettant aux prises 32 pays. Ainsi, la phase finale à 32 accueillerait les toutes meilleures nations tout en permettant à davantage de pays de participer au plus grand événement sportif de la planète », a expliqué dans Ouest-France l’ancien secrétaire générale de l’UEFA, qui verrait bien donc le futur pays organisateur accueillir 48 équipes, pour en laisser partir 16 après un match couperet juste avant le début de l’épreuve. Un sacré va et vient même si forcément, de nombreux pays qui n’ont jamais été si proche de disputer un Mondial pourraient y croire, presque jusqu’au bout… Le vote favorable, ou non, à ce Mondial nouvelle version, aura lieu en janvier 2017 à la FIFA. 

Share