Seuls Marseille et Saint-Etienne ont la passion pour le foot pour Allöfs

Seuls Marseille et Saint-Etienne ont la passion pour le foot pour Allöfs

Photo Icon Sport

 Ancien attaquant de l’OM et de Bordeaux lors de son passage en France à la fin des années 1980, Klaus Allofs a depuis pris du galon au sein du Werder Brême, où il a terminé sa carrière et en est devenu un directeur sportif très respecté en Allemagne. A l’approche du match entre la Mannschaft et l’équipe de France dans la ville de Brême, l’ancien buteur a bien voulu faire le parallèle entre le football pratiqué dans les deux pays, et notamment la ferveur qui est incomparable entre la Bundesliga et la Ligue 1. Pour Allofs, le football est une religion de l’autre côté du Rhin, tandis qu’en France, en dehors de deux points chauds, cela ne déchaine pas les passions. 


« Nos stades sont pleins, ce qui n’est pas le cas en France. Ici, le foot est la première discipline sportive mais aussi la deuxième, la troisième, la quatrième. En France, à part Saint-Etienne et Marseille, le foot n’est pas le sport numéro un. Les Allemands eux, ne pensent qu’à ça », a expliqué Allofs dans les colonnes de France Football, qui sait que les chiffres parlent bien évidemment en faveur de l’Allemagne, puisque la Bundesliga représente d’assez loin la meilleure affluence moyenne d’Europe avec plus de 42.000 spectateurs à chaque match. 

Share