Les attaquants de l'ASSE et Galtier au banc des accusés

Les attaquants de l'ASSE et Galtier au banc des accusés

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne a terminé sa dure semaine par un troisième revers en sept jours, c'était cette fois à Caen (1-0). Après Nice et la Lazio, les Verts ont mis un genou à terre en Normandie. Et ce sont les attaquants stéphanois qui ont mis en colère pas mal de monde, y compris Christophe Galtier, même si l'entraîneur de l'ASSE n'a pas voulu fustiger tel ou tel joueur. Dans Le Progrès, Robert Herbin estime lui aussi que cela cloche sur le plan offensif et l'ancien coach de l'AS Saint-Etienne espère que la trêve internationale va permettre de remettre les pendules à l'heure dans le Forez, tout en regrettant quand même ouvertement les choix tactiques du coach des Verts. 

« J’ai lu que Christophe Galtier était en colère. Il y a de quoi. Les attaquants n’ont fait que poursuivre le jeu« posé » qui était développé par la défense et le milieu de terrain. Il n’y avait pas d’accélérations, pas de changements de rythme. Cela me chagrine. Je sais bien qu’il y avait trois matchs dans la semaine mais personnellement, j’aurais aligné Hamouma tout de suite. C’est un joueur dangereux car il a un jeu fait d’improvisation qui perturbe l’adversaire. C’est un dribbleur. Or, dimanche, les dribbleurs qui ont débuté le match avaient plutôt tendance à se faire dribbler. Je sais bien que les temps ont changé. Aujourd’hui, l’ASSE peut s’appuyer sur deux équipes. Reste que le fait de changer constamment le groupe, qui plus est de manière importante, peut déstabiliser les automatismes que l’on acquiert. Ce n’est à mon avis pas la solution. Il n’y a que le PSG qui peut se permettre de faire tourner sans s’affaiblir. Chez nous, je crois qu’il faut apporter de la stabilité. Trois défaites de suite, c’est ennuyeux. J’espère que la trêve nous sera bénéfique », prévient le légendaire Robert Herbin, dont la voix et les avis comptent énormément pour les supporters de l’AS Saint-Etienne.

Share