L'ASSE a mieux qu'un psy, c'est l'Europa League

L'ASSE a mieux qu'un psy, c'est l'Europa League

Photo Icon Sport

En championnat, l’AS Saint-Etienne reste sur deux défaites face à l’OL et l’OM, alors forcément les Verts voudront se refaire un moral à l’occasion du déplacement de jeudi soir à Rosenborg. Et en Europa League, les choses vont plutôt bien pour l’ASSE puisque la formation stéphanoise a l’occasion de se qualifier en cas de victoire en Norvège et d’une victoire ou d’un nul de la Lazio contre Dnipro. C’est d’ailleurs sur cet aspect des choses que Christophe Galtier a insisté à la veille de cette rencontre.

« On est dans une autre compétition que la Ligue 1. A l’heure où je vous parle, on est en train d’y réussir un bon parcours. Il n’y a donc aucune raison d’être touché mentalement et moralement. Ce match de Ligue Europa va nous permettre de sortir de notre quotidien, avec les évènements qui se sont passés et notre série de trois défaites lors des quatre derniers matches de Championnat. Ce match doit nous servir à retrouver un certain allant qu’on avait il n’y a encore pas longtemps. Le plus important, c’est de se qualifier. Si on peut, et on a la possibilité mathématique d’y arriver dès jeudi soir, on aura atteint un des objectifs de cette première partie de saison et, bien évidemment, cela nous aidera à gérer au mieux l’effectif lors de la sixième et dernière journée de cette Ligue Europa (…) On ne peut pas dire qu’on soit dans une grande forme par rapport aux blessures qui nous affaiblissent. Mais pour être aussi performant dans notre championnat, il serait préférable de pouvoir se qualifier dès jeudi », a quand même reconnu l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, qui aimerait que ses joueurs bouclent ce dossier européen à Rosenborg. 

Share