Rennes : Ntep galère en 9, et accuse Gourcuff

Rennes : Ntep galère en 9, et accuse Gourcuff

Photo Icon Sport

Positionné en numéro 9 lors de la lourde défaite de Rennes à Monaco (3-0), Paul-Georges Ntep n'a pas du tout apprécié le choix de son entraîneur, Christian Gourcuff... Et l'attaquant français l'a clairement fait comprendre.

Après une saison pratiquement blanche du côté de Rennes à cause de blessures à répétition, Paul-Georges Ntep souhaite repartir de plus belle. Plus ou moins débarrassé de ses soucis de santé, l'attaquant tricolore entrevoit le bout du tunnel puisqu'il retrouve petit à petit du temps de jeu au sein de l'effectif de Christian Gourcuff. S'il a été décisif lors de son entrée en jeu face à Caen, le 11 septembre, en délivrant une passe décisive (2-0), l'international français n'a pas du tout apprécié sa titularisation lors de la défaite contre Monaco, samedi (3-0). Tout simplement parce que son nouvel entraîneur l'a fait jouer au poste d'avant-centre. Durant l'heure où il a foulé la pelouse du Stade Louis II, Ntep était perdu à la pointe de l'attaque bretonne. Et sa performance lui a valu de nombreuses critiques... Mais il a décidé de riposter en rejetant la faute sur son coach.

« J'étais en manque de repères, car ce n'est pas mon poste. Ce n'est pas la tactique que je connaissais, il me faut du temps. Je trouve que ce poste est un peu réducteur : on me demande de faire des appels en profondeur, de jouer sur ma vitesse, mais je ne suis pas un joueur qui se réduit à ça. Je ne pense pas que ce soit un poste où je peux m'épanouir. Après la saison difficile que j'ai connue, reprendre sur des bases que je connais, ça aurait été important, mais ce n'est pas moi qui fais l'équipe », a déclaré, en zone mixte après la rencontre face à l'ASM, Paul-Georges Ntep, qui n'hésite donc pas à remettre en cause les choix de son entraîneur à propos de son cas personnel.

Share