Fragile, moi ? c'est faux assure Gourcuff

Fragile, moi ? c'est faux assure Gourcuff

Photo Icon Sport

Les mauvaises langues diront que Yoann Gourcuff n’a mis que 13 minutes pour se blesser, ce samedi à l’occasion de son retour à la compétition avec Rennes, contre Lorient.

La réalité est toute autre puisque le milieu de terrain ne sera absent que quelques jours, du moins c’est ce que le staff médical rennais a indiqué, et surtout qu’il a reçu un énorme tacle imprévu de la part d’un de ses coéquipiers, alors qu’il s’apprêtait à tirer au but. Une situation qui aurait pu blesser sérieusement n’importe quel joueur, mais forcément, pour un élément qui a semblé éternellement squatter l’infirmerie de l’Olympique Lyonnais pendant plusieurs années, cela prend des sacrées proportions. Interrogé à ce sujet lors de sa conférence de presse de présentation ce mardi midi, le Breton a assuré qu’il n’écoutait pas les remarques à ce sujet, et il s’est même défendu d’être un joueur au physique fragile. 

« Je ne m’occupe pas de ça (les critiques sur son état physique). Je me concentre sur des choses réelles, ce qu’il se passe sur le terrain. Je ne suis pas fragile, c’est vous qui le dites. J’ai eu peur car le choc était violent. Après plusieurs mois d’arrêt, je rentre en jeu et suis confronté à une situation comme ça … Mais il n’y a rien de grave c’est le principal », a expliqué Yoann Gourcuff, qui a encore un espoir d’être dans le groupe pour le déplacement à Troyes de ce samedi. 

Share