OM-OL, le PSG ne met pas d’huile sur le feu

OM-OL, le PSG ne met pas d’huile sur le feu

Photo Icon Sport

Entre deux des équipes qui lui ont donné le plus de fil à retordre la saison passée, Laurent Blanc avait bien évidemment un œil sur le match de dimanche soir au Vélodrome.

Plutôt satisfait de la qualité du jeu fourni malgré l’enjeu et la tension, l’entraineur parisien a en revanche déploré les incidents qui ont eu lieu dans les tribunes. Pour l’ancien joueur de l’OM, ce genre de comportement nuit au football et l’impunité des fauteurs de trouble est un vrai problème. Toutefois, le coach parisien s’est refusé à se prononcer sur la guerre larvée entre les dirigeants des deux camps, qui ne fait rien pour apaiser le climat autour de ces matchs. 

« Je me suis concentré surtout sur le match qui était un bon match de foot. Le seul problème ce sont les dérapages et ce n’est pas la première fois que cela arrive. Je pense qu’il faut éradiquer ces choses-là. Ça se passe dans plusieurs terrains en France, pas seulement à Marseille. Dans six mois, il y aura un évènement majeur en France, l’Euro 2016. On a l’impression que le stade est devenu un espace de liberté absolue. Non, on ne peut pas faire ce qu’on veut dans un terrain de football », a martelé un Laurent Blanc qui sait que, entre les interdictions draconiennes de déplacement pour les supporters, et les incidents de ce dimanche à Marseille, la France ne s’offre pas une très belle publicité à six mois de son Euro. 

Share