Il trouve les abonnements trop chers, le PSG le vire du Parc

Il trouve les abonnements trop chers, le PSG le vire du Parc

Photo Icon Sport

De plus en plus cher, et de moins en moins tolérant. Un abonné du Parc des Princes a été viré de l’enceinte de la Porte d’Auteuil ce mercredi pour avoir contesté par la voix la politique tarifaire du club de la capitale. Présent depuis deux ans dans les travées du stade du PSG, Yoann Seddik avait lancé un chant pendant le match face à Monaco pour protester contre la récente augmentation des tarifs annoncée par Paris : « Abonnements trop chers, supporteurs en colère ! », ce que plusieurs témoins de la scène ont confirmé. C’est alors que quatre stadiers sont arrivés pour s’expliquer avec lui, et le conduire hors de l’enceinte, comme l’explique l’intéressé.

« Ils m'ont dit que j'allais recevoir un courrier ou un e-mail disant qu'ils allaient mettre fin à mon abonnement et m'interdire de Parc des Princes pendant trois ans », a expliqué Yoann Seddik au Monde. Selon le PSG, il serait plutôt coupable d’avoir lancé des propos insultants à l’encontre de Nasser al-Khelaïfi. Le « fauteur de trouble » a déjà prévu de solliciter un avocat si jamais il voyait son abonnement être résilié pour cela, tandis que le PSG ne peut pas, même s’il octroyé quelques libertés à ce sujet dernièrement, interdire de stade un supporter. Mais pour le moment, un supporter encarté du club a bel et bien été prié de quitter le Parc des Princes pour des « propos injurieux » le selon PSG, ce qui devrait en théorie donner beaucoup de travail aux stadiers quand on connaît le jargon fleuri souvent utilisé dans les stades de football. 

Share