Duluc voit Blanc comme la marionnette des cadres du PSG

Duluc voit Blanc comme la marionnette des cadres du PSG

Photo Icon Sport

Pointé du doigt par une partie du vestiaire au Paris Saint-Germain, Edinson Cavani n’est pas non plus épargné par Laurent Blanc. Du coup, la gestion de l’entraîneur parisien a de quoi étonner.

Le temps où Laurent Blanc volait au secours d’Edinson Cavani semble déjà très loin. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Uruguayen prend cher pendant les conférences de presse de son entraîneur. En cause, son mécontentement lié à son positionnement sur le terrain mais aussi et surtout son départ en vacances avant le reste de groupe (avec l’accord de ses dirigeants) mal digéré par les cadres du vestiaire que sont Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic, Thiago Motta et Blaise Matuidi. En conséquence, « El Matador » perd du temps de jeu et de la confiance sous les yeux d’un Vincent Duluc surpris par l'influence des joueurs cités.

« Le traitement public que Blanc lui fait est assez incroyable ! S'il se le permet aujourd'hui, c'est tout simplement parce que Cavani est en-dessous des saisons précédentes et qu'il est plus facile de trancher en faveur du "conseil des quatre". On lui reproche quoi exactement ? Le fait d'être trop introverti par rapport aux cadres du groupe ? C'est quelque chose qui fait partie de sa personnalité, ça ne se travaille pas », a critiqué le journaliste sur L’Equipe 21. Mais après sa mauvaise prestation mercredi en demi-finales de la Coupe de la Ligue contre Toulouse (2-0 pour les Parisiens), Cavani risque de subir le même traitement pendant un moment…

Share