Bon ou mauvais tirage ? Pour le PSG, c'est 50-50

Bon ou mauvais tirage ? Pour le PSG, c'est 50-50

Photo Icon Sport

Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain attend patiemment le tirage au sort. En espérant que sa deuxième place du groupe ne lui coûte pas trop cher…

Ce mercredi soir aux alentours de 22h30, le Paris Saint-Germain connaîtra les noms de ses sept adversaires potentiels en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Et ce n’est que lundi prochain que les Parisiens en sauront plus, à l’issue d’un tirage au sort qui pourrait s’avérer décisif pour la suite du parcours des champions de France. En effet, le FC Barcelone, le Bayern Munich et l’Atlético Madrid par exemple, en tant que premiers de leur groupe, pourraient se dresser sur la route du club de la capitale. Un scénario qui n’enchante pas Didier Roustan.

« Tu as une chance sur deux de te taper un huitième de finale de folie ! Le Barça, le Bayern, mais aussi l’Atlético. Ils n’ont pas gagné la Ligue des Champions, mais ils ont été à cinq secondes de la remporter (en 2014). C’est une machine super huilée ! Juste après le Barça et le Bayern, ce serait un très mauvais tirage pour le PSG. Pas insurmontable mais très difficile. Chelsea, s’il se qualifie, il y aurait de la revanche dans l’air », a rappelé le journaliste de L’Equipe 21, qui préférerait sûrement voir le Zénith Saint-Pétersbourg ou Wolfsburg venir défier les hommes de Laurent Blanc.

Share