Yanga-Mbiwa et l'OL, Aulas soutient son bug à 10ME

Yanga-Mbiwa et l'OL, Aulas soutient son bug à 10ME

Photo Icon Sport

Mapou Yanga-Mbiwa a sombré vendredi soir face à Nice, et ce n'est pas la première fois que le joueur acheté au dernier mercato pour 10ME (8ME plus 2ME de bonus) à l'AS Rome passé à côté cette saison. Mais, si les supporters commencent à se lasser du défenseur, Jean-Michel Aulas ne veut pas l'enfoncer.

Une première mi-temps déjà moyenne, plus un but contre-son-camp et une attitude passive sur le dernier but de Nice, le bilan de Mapou Yanga-Mbiwa contre Nice était proche du néant. Tandis que les réseaux sociaux, sans pitié, se déchainaient contre le défenseur de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a tenu à vite calmer le jeu et à relativiser tout cela.

« Cela est du ressort de l’entraîneur. Le président est là pour faire des bilans et recadrer certaines choses. On a vu un joueur en difficulté tout au long du match. Cela a mal démarré pour lui et ça a été un calvaire. On a eu la blessure de Samuel Umtiti, et quand il n’est pas là c’est beaucoup plus dur, a fait remarquer le président de l’Olympique Lyonnais, qui estime que la claque prise à l’Allianz Riviera doit surtout être prise comme un avertissement sérieux avant la réception de La Gantoise mardi à Gerland. On a réussi un certain nombre de choses et raté tellement d’autres. On n’a pas existé sur le résultat. Le foot est quelquefois cruel… On n’a pas su faire les efforts. On n’a pas eu de chance aussi. C’est un match à oublier, mais aussi à observer. Les joueurs nous doivent une revanche dès mardi soir face à une équipe dangereuse. Il faut en tirer les conséquences. »

Il est vrai que Mapou Yanga-Mbiwa doit clairement faire mieux et cela d’autant plus qu’il avait tiré le signal d’alarme il y a quelques semaines en expliquant que « rien n’allait » depuis le début de saison à l’Olympique Lyonnais. Des propos que le défenseur de l’OL doit assumer, notamment en essayant d’élever son niveau de jeu.


Share