Un jour dans la vie de blessé de Clément Grenier

Un jour dans la vie de blessé de Clément Grenier

Photo Icon Sport

Clément Grenier a bien essayé de débuter la saison avec l’Olympique Lyonnais, mais au soir d’un OL-Astra de sinistre mémoire le milieu de terrain international de l’OL s’est rendu à l’évidence, il devait se faire opérer d’une pubalgie qui le faisait souffrir depuis plusieurs mois. C’est dans un centre spécialisé de Saint-Raphaël que le joueur rhodanien continuer sa rééducation et, sur le site officiel de l’Olympique Lyonnais, Clément Grenier a raconté son quotidien. « La matinée commence par l’échauffement par rapport au travail de la veille. Du tapis ou du vélo. Ensuite on continue par du renforcement musculaire… gainage, abdos, on fait travailler les adducteurs. On travaille sur les cicatrices, sur les étirements et on reproduit les mouvements à faire sur un terrain de foot.Ensuite on va à la piscine, la matinée est plutôt consacrée aux soins pour pouvoir remettre la machine en route et pouvoir repartir sur de la préparation physique l’après-midi. L’après-midi est beaucoup plus intense. Un petit peu de boxe et surtout du travail cardio avec pas mal d’intermittence sur le vélo à bras, des petits appuis… pleins de choses comme ça assez ludiques. On travaille énormément sur tout le corps regroupé, le cœur, les hauts du corps, les jambes, les bras...Accompagné d’autres sportifs, il y a une bonne ambiance, c’est sympa », explique Clément Grenier, dont le retour est toujours prévu fin novembre-début décembre, le meneur de jeu rêvant ouvertement de revenir pour le derby face à l’AS Saint-Etienne le dimanche 30 novembre.

Share