Rose accuse l’OL de l'avoir piégé

Rose accuse l’OL de l'avoir piégé

Photo Icon Sport

Officiellement prêté par Lyon à Lorient, Lindsay Rose sait que, sauf catastrophe, il continuera sa carrière chez les Merlus.

Parce que l’option du prêt sera automatiquement levée si le club breton parvient à se maintenir en Ligue 1, ce qui est plutôt en bonne voie étant donné que les hommes de Sylvain Ripoll sont au chaud en 12e position, même si rien n’est sûr dans ce championnat. Néanmoins, le défenseur central fait comme si il n’allait jamais revenir dans le Rhône et se lâche régulièrement sur son passage raté à Lyon. Pour l’ancien joueur de Valenciennes, les dés étaient clairement pipés en ce qui concerne son utilisation à l’OL, où il a été immédiatement sollicité alors qu’il revenait de blessure, et a ensuite été mis de côté sans qu’on lui donne une deuxième chance. Un enchainement qu’il n’a visiblement pas digéré. 

« Sincèrement, je n’ai pas toujours compris mon utilisation. Je suis arrivé dans une période où il y avait énormément de blessés, et je me suis retrouvé vite lancé dans le bain et j’ai été jugé là-dessus, alors que je revenais d’une blessure (une rupture des ligaments croisés du genou droit). Je n’ai pas toujours compris ma gestion, et au final je pense qu’on m’a surtout reproché de ne pas être au niveau à ce moment-là. Je reconnais que je n’ai pas été bon sur certains matches, mais je pense qu’on ne m’a pas toujours protégé non plus », a déploré le nouveau joueur de Lorient, qui préfère garder les points positifs de son passage à l’OL, comme il le confie à Foot Mercato.

« Au final, j’ai appris énormément. J’ai joué une vingtaine de matches au total, c’est un bilan maigre certes, mais j’ai pas mal joué sur la fin de saison dernière. J’ai progressé techniquement et tactiquement à Lyon, qui est un club de très haut niveau composé de très bons joueurs. J’ai appris aussi sur certaines manières d’aborder les choses, et certains comportements. Ce que je veux dire par là, c’est que les exigences sont importantes à Lyon, ce qui fait que certains comportements peuvent changer en interne, que l’on a du mal à rester naturel, et qu’on joue peut-être plus à un jeu », a confié Lindsay Rose, qui sait que la vie du vestiaire lyonnais a été plutôt mouvementée ces derniers mois avec les résultats changeants, mais aussi les changements de statut de certains joueurs. 

Share