OL : Le mercato ne se fera jamais au bistrot du coin prévient Aulas

OL : Le mercato ne se fera jamais au bistrot du coin prévient Aulas

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas semble être au taquet concernant le récent mercato de l'Olympique Lyonnais. Car le président de l'OL multiplie les déclarations sur ce thème, répondant à toutes les critiques émises à l'encontre de ses choix, et notamment de la décision finalement prise de ne pas recruter un attaquant supplémentaire dans les ultimes heures du marché. Malgré la blessure d'Alexandre Lacazette, Jean-Michel Aulas reste droit dans ses bottes et il rappelle que les décisions prise en interne ne sont pas le fruit du hasard ou de l'humeur du jour. Pour le patron de l'Olympique Lyonnais, un club comme l'OL ne doit pas tenir compte de la vox populi.

Se confiant dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas a encore une fois mis les pendules à l'heure, histoire de faire taire une bonne fois pour toutes les critiques. « Notre décision de ne pas recruter est justifiée, n’en déplaise aux plaisantins du café du commerce. On a essayé mais on n’allait pas prendre n’importe qui. Après la grave blessure de Nabil Fekir l’an dernier, on pensait être épargné et on ne voulait pas créer une concurrence supplémentaire alors qu’on a Nabil, Mathieu (Valbuena), Clément (Grenier), Maxwel (Cornet), qui est en pleine progression. Ce n’est pas un problème financier, quand on sait qu’on allait mettre 8,5ME pour Martinez cet été. Prendre un joker moyen aurait été une insulte pour les joueurs en place et la stratégie du centre de formation. Si une opportunité devait se présenter, on n’hésitera pas, mais si l’on n’est pas convaincu, on ne fera rien », a d’ores et déjà prévenu Jean-Michel Aulas, fan des réseaux sociaux, mais pas des messages qui lui sont parfois adressés par des « recruteurs » en herbe. 

Share