OL : Comme Aulas, Genesio n'écoute pas le café du commerce

OL : Comme Aulas, Genesio n'écoute pas le café du commerce

Photo Icon Sport

Sérieusement secoué par les suiveurs, consultants, et même les supporters lyonnais, Bruno Genesio s’agace mais tient la barre.

Ce jeudi en conférence de presse, l’entraineur rhodanien a déploré les vives critiques à son encontre, laissant entendre que les donneurs de leçons le faisaient bien rigoler. « Vous ne regardez pas tous les entraînements, vous ne savez pas quelles sont les contraintes physiques de certains joueurs. Donc les commentaires d'après-match, quand le match est fini, c'est toujours facile. Et j'en ai entendu d'autres de la part de gens qui ont joué au football, qui ont été entraîneurs. C'est encore pire. Mais peu importe. Franchement, je ne prête plus aucune espèce d'importance à ces commentaires-là, qui sont pour moi des discussions du café du commerce. Quand je vais boire le café à la brasserie de mon village, j'entends les mêmes choses donc ça me fait bien marrer », a expliqué un Bruno Genesio qui doit tout de même rire jaune, même s’il assure que son groupe vit très bien cette période délicate et que cela repartira dans le bon sens très rapidement, avec un soupçon de réussite offensive.

Pour le moment, l’efficacité n’est pas au rendez-vous, et forcément, cela ouvre la porte aux critiques, justifiées ou non. Seul avantage dans cette tempête, Bruno Genesio peut compter sur le soutien sans faille de son président qui avait, hasard ou pas, aussi avancé le terme de « café du commerce » quand il avait entendu parler de la pétition s’opposant à la nomination de Genesio au poste d’entraineur de l’OL.

Share