OL : Aulas pointe les problèmes, et ce n’est pas Genesio !

OL : Aulas pointe les problèmes, et ce n’est pas Genesio !

Photo Icon Sport

En difficulté en Ligue 1 et en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais connaît une nouvelle fois une première partie de saison délicate.

L’enchainement des défaites met les supporters sur les nerfs, et les critiques à l’encontre de Bruno Genesio se font de plus en plus acerbes. Mais l’entraineur lyonnais peut compter sur le soutien total de son président, mais aussi sur celui de ses joueurs. C’est dans ce sens que Jean-Michel Aulas est intervenu ce mardi soir sur OL TV, assurant que les éléments étaient présents pour une amélioration des résultats.

« Le talent des joueurs n’est pas remis en cause. Ils ont de la bonne volonté, ils savent qu’il y a des choses à améliorer et ils sont solidaires de Bruno Genesio. Avec ce groupe, tout est possible si on reste solidaire. Ils ont envie de revenir au plus haut niveau. On a les éléments pour retrouver les résultats et la confiance. Il y a plein de signes positifs, comme voir Lacazette prendre sur lui-même pour tirer le pénalty contre Guingamp, et ensuite aller voir Bruno, c’est signe de cette solidarité », a livré le patron rhodanien, avant d’expliquer plus clairement ce qui n’allait pas selon lui.

« Bruno n’est pas en cause, on s’est fait prendre comme des amateurs sur l’entame de la seconde période face à Guingamp. Il faut travailler sur la maturité du groupe. Ce n’est pas parce qu’on mène une mi-temps, qu’on a gagné le match. Il faut travailler sur l’efficacité défensive. On paye cash chaque erreur, et on en fait de trop. Il y a aussi un manque d’efficacité, on est l’équipe qui se procure le plus d’occasions en Ligue 1. Il faut aussi travailler sur la confiance qui nous manque par rapport à la deuxième partie de la saison dernière. Il y a aussi eu les décisions arbitrales et les blessures. Mais j’assume les critiques. C’est vrai qu’on fait un mauvais début de saison, mais pour le moment rien n’est perdu. Cela doit donner au club une formidable envie de montrer qu’elles sont injustes », a souligné un Jean-Michel Aulas qui aimerait voir son équipe se révolter un peu plus, alors qu’elle peine à se transcender en Ligue 1 depuis le début de la saison.

Share