OL : Aulas encore attaqué violemment sur le Qatar

OL : Aulas encore attaqué violemment sur le Qatar

Photo Icon Sport

Ce week-end après la précieuse victoire contre Ajaccio, Jean-Michel Aulas a poussé le bouchon un peu trop loin en critiquant ouvertement les investisseurs étrangers du Paris Saint-Germain. Après sa déclaration, le président lyonnais n'a pas manqué de réponses, mais le journaliste Bruno Salomon l'a pris à son propre jeu.

Avec sa déclaration sur le championnat du Qatar et le PSG, Jean-Michel Aulas s'est attiré les foudres de la plupart des consultants foot qui exercent sur le championnat de France. Certains parlent de « racisme », d'autres évoquent « une injure ». Tous y vont de leur petit jugement. Bruno Salomon, journaliste de France Bleu qui suit le club parisien au quotidien, s'est aussi exprimé sur le président lyonnais, alors qu'il s'était juré de ne plus évoqué les sorties médiatiques remarquées d'Aulas. Dans son billet, il n'a pas hésité à ressortir quelques histoires anciennes. Mais pas que.

« Je suis un peu énervé. Pas contre Aulas, mais contre moi… Je m’étais juré de ne plus jamais tomber dans les propos provocateurs du président lyonnais. Mais là, il a réussi à faire pire. Cette déclaration est hallucinante, populiste, irresponsable de la part d’un dirigeant français qui veut juste faire plaisir à ses supporters et enlever la pression à son équipe. Outre la bêtise, il va affronter samedi Monaco, sous pavillon russe, match qui sera diffusé sur beIN Sports, avec un actionnaire qatari. Il a dû oublier qu’il était prêt il y a deux ans à lâcher 49% de son club a un fonds saoudien. JMA a bien tenté de faire marche arrière sur les réseaux sociaux en disant que c’était une blague. Le mal est fait », a déclaré Salomon, qui estime donc que le président lyonnais a commis une erreur irrévocable qu'il n'aurait jamais dû faire avec son passé d'entrepreneur.

Share