OL : A Lyon, Séville promet un combat à mort

OL : A Lyon, Séville promet un combat à mort

Photo Icon Sport

Battu à domicile par la Juventus Turin (1-3) mardi en Ligue des Champions, le FC Séville n’est pas certain de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Un scénario auquel les hommes de Jorge Sampaoli ne s’attendaient pas après leur ouverture du score. Dominateurs, les Andalous maîtrisaient la rencontre jusqu’à l’expulsion de Franco Vazquez à la 36e minute, et le penalty litigieux accordé aux Bianconeri 10 minutes plus tard. Remonté contre l’arbitre anglais Mark Clattenburg, Victor Vitolo s’est lâché après la rencontre.

« Il a clairement influencé le match. Quand nous menions 1-0, l'équipe était très bien, nous contrôlions le match et nous n'avions pas trop de problèmes. (...) Ces deux décisions de l'arbitre nous ont porté préjudice », s’est plaint l’attaquant espagnol, qui n’a pas l’intention de laisser filer la qualification. Mais pour cela, le FC Séville ne devra pas perdre par deux buts d’écarts à Lyon pour conserver l’avantage du match aller (1-0).

Vitolo veut se venger contre l’OL

« Nous irons à Lyon pour nous tuer, y laisser la vie (sur le terrain) et nous espérons pouvoir nous qualifier pour les huitièmes », a annoncé Vitolo. L’Olympique Lyonnais est prévenu, les Espagnols arriveront surmotivés au Parc OL le mercredi 7 décembre prochain. Mais nul doute que les Gones aborderont cette finale dans le même état d’esprit.

Share